Project Description

Retour vers l’aperçu

Les systèmes de blocage DICTATOR gagnent le test de puissance avec les élèves du lycée Dietrich Bonhoeffer à Quickborn (Allemagne)

La technique robuste remporte la victoire sur le design et l’aspect

Des ensembles de blocage intégrés dans des ferme-portes sont incontestablement une solution esthétique – mais souvent ne pas appropriés pour des écoles.

Car dès que la cloche de l’école sonne au sortie des classes, les élèves développent soudainement des énergies insoupçonnées afin de quitter le bâtiment aussi vite que possible. Les portes sont ouvertes quelles que soient les pertes et exposées à des forces si élevées qu’elles et leurs ferrures atteignent rapidement leurs limites. Le résultat : Les ensembles de blocage intégrés sont en panne. Les petites ventouses électromagnétiques intégrées dans les ferme-portes ne sont pas conçues pour des forces d’impact aussi élevées, d’autant plus que celles-ci sont multipliées par l’action du levier de la porte. La situation est aggravée par le fait que les portes sont souvent encore plus grandes pour des raisons architecturales et de design.

Les dispositifs de blocage défectueux dans les ferme-portes entraînent à long terme des coûts de réparation et d’entretien élevés. Et ils recèlent aussi un grand potentiel de risque : tant que l’ensemble de blocage ne fonctionne pas et que la porte doit rester ouverte, que se passe-t-il ? Elle est « bloquée », mais ne pas par un dispositif approuvé qui se ferme en cas d’incendie, mais par un coin ou un autre objet – et reste donc ouverte en cas d’incendie.

Ventouses électromagnétiques particulières – la solution pragmatique qui réduit considérablement les risques et les coûts

La ville de Quickborn a donc décidé, pour des raisons d’économie et de sécurité, d’installer dans de tels cas des ventouses électromagnétiques DICTATOR particulières, une technologie robuste et durable. Les ventouses et les contre-plaques correspondantes sont testées selon la DIN EN 1155 et résistent sans problème aussi à des masses d’impact élevées. Pour la ville de Quickborn, dans ces cas les exigences esthétiques auxquelles doit satisfaire un ensemble de blocage sont absolument secondaires.

Pour fermer on utilise toujours les ferme-portes à bras installés – il ne fallait pas les remplacer.

Dans l’épreuve de force avec les élèves, la ville de Quickborn s’est clairement imposée comme la gagnante avec le soutien de DICTATOR.

Feststellanlage Schule. DICTATOR Feststellanlagen an den Türen zum Treppenhaus der Schule

Des grandes portes vitrées donnent l’aspect ouvert à l’école et laissent entrer la lumière. Mais souvent elles surchargent les ferme-portes à bras avec des ventouses électromagnétiques intégrées.

La solution qui maintenant résiste à l’assaut des élèves quittant le bâtiment, consiste en des ventouses électromagnétiques particulières fixées à des consoles robustes, combinées avec les ferme-portes à bras existants.

Porte coupe-feu avec ventouse électromagnétique dans une école - Quickborn

Le ferme-porte à bras travaille toujours, même si le blocage intégré ne fonctionne plus. Maintenant des ventouses électromagnétiques fixées à des consoles murales tiennent les portes ouvertes.

Porte coupe-feu avec ventouse électromagnétique - Quickborn

Dans ce cas le client a procuré toutes les consoles. Mais DICTATOR fournit en plus des modèles de ventouses électromagnétiques les plus différentes aussi des accessoires comme des consoles et des équerres de montage pour faciliter le montage autant que possible.

Porte coupe-feu avec ventouses eléctromagnétiques - Quickborn

On peut bien imaginer les forces qui se produisent lorsque cette porte est ouverte par les élèves à la fin de l’école. Cependant, la plupart des portes coupe-feu ne devraient généralement pas être ouvertes, mais fermées en standard pour maintenir le niveau sonore dans le bâtiment aussi bas que possible.

Au produit
Contactez-nous